Pourquoi utiliser la blockchain pour certifier les factures de votre site e-commerce


La blockchain, c'est la technologie au centre de nombreux débats depuis bientôt 10 ans. Popularisée par la monnaie virtuelle Bitcoin, elle représente à la fois le présent et l’avenir de nombreux domaines, comme l’économie, l’assurance, le commerce de détail… En quoi est-elle adaptée aux sites e commerce, à leur facturation et donc à la loi anti-fraude à la TVA ?

Avant toute chose, il est nécessaire de connaître la définition de ce qu’on appelle « la technologie blockchain ».

Qu’est-ce que la blockchain ?

La blockchain ou « chaîne de blocs » en français, est une technologie permettant de transmettre et/ou stocker des données inaltérables de manière transparente, sécurisée, et souvent décentralisée.

C'est en quelque sorte une base de données ou un registre qui va enregistrer chaque échange effectué depuis sa création. Chaque bloc de la chaîne contient des informations protégées par des procédés de cryptographie, empêchant toute modification et suppression sans invalider la blockchain entière. De plus son architecture est en général « décentralisée », ce qui veut dire qu’elle est hébergée par chacun des différents utilisateurs eux-mêmes, dans le cadre des cryptomonnaies notamment. Il n’y a pas d’intermédiaire, donc pas d’organe central de contrôle.

Il existe deux types de blockchains :

  • La blockchain publique, qui peut être consultée et utilisée par tout le monde.

  • La blockchain privée, qui restreint son accès à des utilisateurs définis.

De là se pose la question de son utilisation.

Quelles sont les applications de la blockchain ?

Vous avez probablement entendu parler de la crypto monnaie Bitcoin, qui utilise la technologie pour gérer des transactions entre utilisateurs de façon anonyme et directe, sans passer par un établissement bancaire. Mais il existe de nombreuses applications de la blockchain dans la finance et aussi dans d’autres secteurs d’activités variés.

Elle est par exemple déjà utilisée par des marques de la grande distribution pour le suivi et la traçabilité de la marchandise, pour avoir une vision complète du processus, de la provenance des matières premières à sa mise en rayon. A une autre échelle, le sujet intéresse notamment tout ce qui concerne le commerce de détail.

La blockchain peut aussi être appliquée dans le marketing, le management, l’assurance, la relation client… Par exemple en utilisant les « smart contracts » ou contrats intelligents, qui permettent d’exécuter un accord ou contrat entre plusieurs parties de manière automatique selon des conditions précises.

Mais le cas d'usage qui nous intéresse particulièrement ici est son application au commerce électronique et à la facturation en ligne.

Pourquoi utiliser la blockchain pour la certification de factures ?

Vous le savez probablement, mais depuis le 1er janvier 2018 la loi des finances et plus particulièrement la loi anti-fraude TVA impose à certains professionnels (découvrez ici si vous êtes concerné-e), dont certains ecommerçants, de certifier leurs transactions.

Le système d’encaissement utilisé doit garantir aux transactions ces quatre critères :

  • Inaltérabilité

  • Sécurisation

  • Conservation

  • Archivage

La technologie Blockchain comme nous l’avons vu plus haut permet de rendre les données inaltérables et sécurisées, ce qui lui donne déjà l’avantage de réunir les deux premières conditions pour les factures et avoirs.

Pour ce qui s’agit de la conservation : en utilisant la blockchain les factures ne pourront être modifiées ou supprimées, il est donc possible de les conserver durant le délai légal de 6 ans grâce à d’autres technologies. De même pour l’archivage, puisque la technologie se base sur un suivi précis dans le temps de chaque ajout d’élément dans la chaîne, ce qui permet une traçabilité des données (heure, date, hash…) et donc des possibilités d’archivage plus précis.

Comment fonctionne la certification de factures Kiwiz ?

A chaque commande effectuée sur votre site e-commerce, vous créez une facture (manuellement ou automatiquement). Cette facture est récupérée par Kiwiz et stockée dans un bloc de la chaîne de blocs. Chaque bloc contient les empreintes du bloc précédent, ce qui fait qu'ils sont liés, que toute modification d'un bloc – et donc d’une donnée de facturation – est impossible.

Pour certifier vos factures et avoirs en temps réel, voici comment fonctionne Kiwiz :

  1. Vous vous inscrivez à Kiwiz et souscrivez à un abonnement (à partir de 4,99€/mois).

  2. Vous installez le module sur votre site ecommerce, via un plugin conçu pour les principaux CMS (WooCommerce, Prestashop, Magento 1 , Magento 2, Drupal…) ou l’intégrez via l’API.

  3. Vous rajoutez vos identifiants reçus par e-mail à l’inscription.

  4. Quand vos clients commandent sur votre boutique en ligne, les factures ou avoirs sont envoyés dans Kiwiz.

  5. Une fois stockées dans la blockchain et donc certifiées, vos factures peuvent être enregistrées, envoyées à vos clients ou votre comptable. Mais aussi vérifiées par l’administration fiscale en cas de contrôle.

Voici un exemple d’une exportation de facture/avoir certifiés avec le plugin WooCommerce :


Pour plus de tutoriels vidéo n’hésitez pas à nous suivre sur notre chaîne Youtube.

A savoir : si votre site utilise une solution Open Source ou propriétaire non compatible avec nos extensions, vous pourrez utiliser l’API Kiwiz (qui est notre propre interface de programmation) pour adapter notre outil à votre site de commerce en ligne.

La blockchain apporte donc une solution robuste totalement adaptée à la facturation e-commerce. Cette technologie permet, à l’aide d’autres technologies, de protéger, conserver et archiver vos factures et avoirs, tout en garantissant leur inaltérabilité.

C’est pourquoi Kiwiz utilise parmi d'autres technologies la blockchain pour certifier toutes les factures et les avoirs des boutiques de vente en ligne, afin de permettre aux e commerçant de respecter la loi anti-fraude à la TVA du 1er janvier 2018.

Essayez gratuitement Kiwiz pendant 30 jours, c’est sans engagement.


ARSHOP SAS
260 rue René Descartes
13290 Aix-en-Provence
Siret : 817 748 692 00024
CNIL : 1727591 / 1727592

09 72 54 58 00

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube